L'histoire de Saint-Malo

L'histoire de la ville

La ville de Saint-Malo en Ille-et-Vilaine (Bretagne) a une histoire unique. Elle a traversé les époques en se renouvelant sans cesse.

Son nom "Saint-Malo" s'explique par un moine Gallois nommé Maclow qui a d'abord appelé la ville Maclou ; transformé ensuite en Malo, puis Saint-Malo. Cette ville historique est également appelée "La cité corsaire", dû à ses nombreux corsaires combattant les navires ennemis du Roi. A cette époque, ces corsaires, contrairement aux pirates, étaient serviteurs du Roi pour attaquer les flottes étrangères.

A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la ville de Saint-Malo a été incendiée et détruite à 80 %. A l'intérieur des remparts, plus de 680 immeubles ont été anéantis, la cathédrale Saint-Vincent en ruine, les dégâts innombrables... La reconstruction de l'intra-muros a commencé le 26 janvier 1947. Et c’est au début des années 1970 que la cathédrale Saint-Vincent fut entièrement reconstruite après 21 ans de travaux.

Les grands hommes de Saint-Malo

A l'époque, Saint-Malo était une île, mais aussi un port corsaire dynamique qui fut aussi le lieu de magistrales histoires maritimes.

En effet, Saint-Malo a connu de nombreux navigateurs et explorateurs. Certains partent à l'aventure à la recherche de continents inconnus comme Jacques Cartier qui découvre le Canada. Quand d'autres partent à la demande du roi piller les navires ennemis, tel que Duguay-Trouin, amiral de la marine royale et Robert Surcouf, le roi des corsaires.

Saint-Malo accroit sa fortune et se développe grâce à la découverte des Amériques, mais aussi grâce au commerce avec les Indes Orientales. Quand certains se glorifient de leurs exploits en mer, d'autres se distinguent dans diverses domaines. Notamment dans la Science, comme Moreau de Maupertuis. Ou bien dans la Littérature et la politique comme François-René de Chateaubriand.

L'évolution de Saint-Malo

Saint-Malo est petit à petit devenue une ville très prisée par sa situation géographique en bord de mer, le charme de la cité corsaire et de son architecture unique. Elle est reconnue pour ses grandes marées les plus importantes d'Europe ; les vagues pouvant atteindre 13 mètres de haut !

La ville a su mettre à profit ses qualités et caractéristiques pour devenir une ville emblématique de Bretagne. Très proche du Mont Saint-Michel, des Îles Chausey et Anglo-normandes de Jersey et Guernesey, elle en est le port d'arrivée pour partir à la découverte de l'Ille-et-Vilaine et la région Bretagne. Saint-Malo vit beaucoup de son port avec ses lignes de ferries desservant l’Angleterre.

La cité corsaire, réputée comme une station balnéaire agréable et accueillante, se nourrit de touristes de passage tout au long de l'année. Pour accroître son attractivité et accueillir plus de monde, une nouvelle gare TGV a été construite. Cette dernière propose de nombreuses correspondances, notamment une ligne LGV a 2heures de Paris. Saint-Malo est la deuxième ville française équipée d’un centre de thalassothérapie, nommé Les Thermes Marins.

Saint-Malo aujourd'hui

Si on observe son évolution au fil des siècles, la ville a beaucoup changé. Elle continue d’évoluer au gré des années, afin d'attirer les touristes du monde entier venus découvrir les lieux emblématiques de la cité corsaire.

Aujourd'hui Saint-Malo compte plus de 47 670 Malouins et malouines (Chiffre INSEE 2017). Ce chiffre ne cesse d'augmenter, au regard de nombreux projets immobiliers. La ville s'agrandit et les entreprises se développent grâce au tissu économique de son agglomération (18 communes) qui devient conséquent. Les secteurs dominants étant le tourisme bien sûr, mais aussi le bien-être, la santé, les ressources marines, le numérique, la plasturgie, le secteur primaire (agriculture et pêche), le nautisme et l'agroalimentaire.